GÂBLE


GÂBLE
GÂBLE

GÂBLE

Terme de charpenterie appliqué à la maçonnerie. À l’origine, «gâble» désigne le triangle formé par les deux arbalétriers d’une lucarne. Par extension, il s’applique presque exclusivement à un mur léger, généralement triangulaire, posé sur l’arc d’une baie (porte, fenêtre ou arcade) et qui l’encadre; il a parfois, également, une forme d’accolade comme à la façade occidentale de Notre-Dame-de-l’Épine (Marne, XVe s.). Il peut être plaqué contre la paroi murale ou bien en être détaché. Le gâble connaît un très grand développement dans l’architecture gothique: portant des crochets sur ses rampants et un fleuron à son sommet, il est, en outre, décoré soit d’un relief sculpté comme au portail central de la façade occidentale de la cathédrale de Reims, soit d’un réseau ajouré de formes empruntées au décor des fenêtres comme à la façade occidentale de Saint-Wulfran d’Abbeville (Somme, XVe s.). L’architecture de la Renaissance préférera, par souci d’un retour à l’art antique, le fronton au gâble, et l’art classique suivra cette même voie.

gable ou gâble [ gabl ] n. m.
XIIIe; a. scand. gafl « plafond »
Archit. Couronnement triangulaire souvent ajouré et orné, coiffant l'arc d'une baie, d'une voûte. Rampants, fleuron d'un gable gothique.
Charpente de forme triangulaire (d'une lucarne). 1. pignon.

gâble ou gable nom masculin (gaulois gabulum, pignon) Surface décorative pyramidée ou mur léger de même forme, à rampants moulurés, qui couronne certains arcs (portails gothiques, etc.). ● gâble ou gable (difficultés) nom masculin (gaulois gabulum, pignon) Orthographe Gable, terme d'architecture, peut également s'écrire gâble, avec un accent circonflexe. Sens Ne pas confondre gable (= surface triangulaire surmontant certains arcs, dans la construction gothique) avec galbe (= contour, profil).

Gable
(Clark) (1901 - 1960) acteur de cinéma américain: Autant en emporte le vent (1939), The Misfits (1961).

⇒GABLE, (GABLE, GÂBLE)subst. masc.
ARCHITECTURE
A. — Fronton triangulaire ajouré et sculpté qui couronne le portail d'une cathédrale gothique :
On ne peut tenir pour accident un style commun à trois grandes cathédrales françaises du siècle, et dont on rencontre l'écho dans tout l'Occident; lié aux mois, aux saisons, aux travaux des hommes, à toute l'expression élémentaire de cette liberté dont nous entendons au gâble du grand portail de Reims le chant d'éternité.
MALRAUX, Voix sil., 1951, p. 249.
B. — Triangle formé par les deux arbalétriers d'une lucarne. Sa façade [du pavillon], tournée sur la campagne, avait pour tous huis deux petits trous carrés, placés dans le gable comme deux petits yeux méfiants sur une face muette (SAND, Beaux MM. Bois-Doré, t. 1, 1858, p. 94).
Prononc. et Orth. : [], []. Gable ou gâble (ROB., DAVAU-COHEN 1972, Lar. Lang. fr., Lexis). Étymol. et Hist. Ca 1200 agn. « pignon » (S. DE FREINE, St Georges, 876 ds T.-L.). Du b. lat. des gloses gabulum (TLL t. 6, 1666, 26; class. gabalus, Varron) « gibet, potence », d'orig. gaul., auquel correspond l'a. irl. gabul « fourche » (ERN.-MEILLET; DOTTIN, p. 257); de l'agn., le m. angl. gable (1re moitié XIVe s. ds NED), cf. FEW t. 4, pp. 17b-18a; DEAF s.v. gable2, col. 20. Bbg. Archit. 1972, p. 124, 211.

gable ou gâble [gabl] n. m.
ÉTYM. Fin XIIe; de l'anc. scandinave gafl « plafond », du bas lat. gabulum.
Architecture.
1 Pignon décoratif aigu, souvent ajouré et orné ( Fronton, pignon). || Gable gothique, flamboyant. || Rampants d'un gable ornés de crochets. || Gable couronné par un fleuron. || Archivoltes de portail, lucarnes surmontées de gables. || La Maison aux sept gables (The House of the seven gables), de N. Hawthorne.
0 Les yeux s'étaient habitués à voir ces gables de bois surmontant les formerets des voûtes, interrompant les lignes horizontales des corniches et des bahuts; lorsqu'on les enlevait, souvent les couronnements des édifices achevés devaient paraître froids et pauvres; les architectes eurent donc l'idée de substituer à ces constructions provisoires, dont l'effet était agréable, des gables en pierre; c'est ce que Pierre de Montereau fit à la Sainte-Chapelle de Paris dès 1245 (…)
Viollet-Le-Duc, Dict. raisonné de l'architecture franç., art. Gable.
2 Charpente triangulaire (d'une lucarne).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gâble — gâble …   Dictionnaire des rimes

  • Gable — Ga ble, n. [OE. gable, gabil, F. gable, fr. LL. gabalum front of a building, prob. of German or Scand. origin; cf. OHG. gibil, G. giebel gable, Icel. gafl, Goth. gibla pinnacle; perh. akin to Gr. ? head, and E. cephalic, or to G. gabel fork, AS.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • gable — (n.) mid 14c., from O.Fr. gable facade, front, gable, from O.N. gafl gable, gable end (in north of England, the word is probably directly from Norse), probably from P.Gmc. *gablaz top of a pitched roof (Cf. M.Du. ghevel, Du. gevel, O.H.G. gibil,… …   Etymology dictionary

  • Gable — oder Gablé ist der Familienname folgender Personen: Christopher Gable (1940–1998), britischer Tänzer, Schauspieler, Ballettdirektor und pädagoge Clark Gable (1901–1960), US amerikanischer Schauspieler Dan Gable (* 1948), US amerikanischer Ringer… …   Deutsch Wikipedia

  • Gâble — Gable Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Clark Gable, acteur de cinéma ; Le gable ou gâble, élément d architecture. Gable Blanc, ancienne commune française du Calvados, aujourd hui… …   Wikipédia en Français

  • gable — [gā′bəl] n. [ME < OFr < Gmc, as in ON gafl, gable, akin to Ger giebel < IE base * ghebhel , gable, head > Gr kephalē] 1. a) the triangular wall enclosed by the sloping ends of a ridged roof b) popularly the whole section, including… …   English World dictionary

  • Gable — Nom anglais d origine incertaine. On envisage parfois l ancien français gable (= intérêt, usure), surnom possible pour un usurier, mais il devrait plutôt s agir d un toponyme désignant une colline de forme triangulaire (du vieux norrois gafle,… …   Noms de famille

  • gable — ► NOUN 1) the triangular upper part of a wall at the end of a ridged roof. 2) a gable shaped canopy over a window or door. DERIVATIVES gabled adjective. ORIGIN Old Norse …   English terms dictionary

  • Gable — Ga ble, n. A cable. [Archaic] Chapman. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gable — Gable, Clark …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.